Skip to content
Diagonales : L’impôt, source de bonheur ?
10-02-2015
Facebook!  Partager sur Twitter

 

L’impôt peut-il rendre heureux le contribuable ? Contrairement à l’intuition, la réponse n’est pas toujours négative. Un institut de statistiques allemand tient à jour depuis un quart de siècle un panel socio-économique permettant de connaître, pour chaque membre d’un échantillon représentatif de la population, l’évolution annuelle de son sentiment de bien-être et du montant de son impôt. Sur la base de ces données, des économistes ont montré qu’à niveau de revenu net constant, le sentiment de bien-être est positivement corrélé outre-Rhin à l’impôt marginal. Autrement dit, un Allemand appelé à payer plus d’impôts sans que son revenu net s’en trouve réduit se déclarera plus heureux qu’avant. La corrélation est plus élevée chez les contribuables à faible revenu que chez les mieux payés, mais elle concerne une majorité d’Allemands. Les chercheurs expliquent ce phénomène paradoxal par le fait que le contribuable anticipe un retour à son avantage de l’augmentation de la pression fiscale.

Mais augmenter l’impôt sans réduire le revenu disponible n’est possible qu’avec de la croissance. On y revient toujours !

 

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

1932

« Picasso 1932. Année érotique » est la première exposition dédiée à une année de création entière chez Picasso, allant du 1er janvier au 31 décembre d’une même année. Du 10 octobre 2017 au 11 févr. 2018, au musée Picasso, l’exposition a pr&eac [ ... ]
La fin des ambassades

Le prince Lichnowsky (1860-1928) représente l'Allemagne à Londres depuis deux ans lorsqu'il traverse Green Park le 3 août 1914 sur son chemin de retour à l'ambassade après une convocation au Foreign Office. Berlin vient de déclarer la guerre à la France. Le gouvernement britannique a averti le diplomate que Londres [ ... ]
Dorgelès

Dès 1914, Roland Dorgelès (1886-1973), alors jeune journaliste, s’engage dans l’infanterie. Cette expérience marque son entrée en littérature. Considéré comme son chef-d’œuvre, Les croix de bois lui valent en 1919 le prix Femina. Dans un style sans fioritures, le roman retrace le quotidien de G [ ... ]