Skip to content
Diagonales : Faut-il supprimer les subventions ?
25-09-2015
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Un lecteur livre dans le New York Times une intéressante observation. Sa petite-fille avait décidé de s'offrir une glace à 4$ avec son argent de poche. Au moment où elle s'apprête à payer, le grand-père propose de partager l'addition et prend la moitié du coût à sa charge. La scène se répète les semaines suivantes. Mais plus le temps passe, plus la gamine choisit des glaces de prix élevé. De 4$, elle passe à 5$ puis à 6$. La petite-fille anticipe qu'il y aura chaque fois une contribution de 50%.

 

Les subventions auraient-elles un caractère inflationniste ?

 

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

La pâtisserie blanche du Sacré-Cœur

Chaque jour, Courteline trottine, solitaire, pour se rendre place d'Anvers, au café des Ducs de Bourgogne, petit bistrot discret au pied de la Butte dont la terrasse offre un panorama sur la pâtisserie blanche du Sacré-Cœur. Emmanuel Haymann, Courteline, Flammarion, 1990 [ ... ]
Soigneusement devant lui

En 1934, Schickele déménage vers les faubourgs de Nice. Dans son journal, il rapporte une rencontre avec Heinrich Mann au Café Monnot, sous les arcades du casino [...]. Après avoir commandé un café, ilsort, comme il semble le faire tous les jours, un journal de sa poche et le pose soigneusement devant lui sur l [ ... ]
Le plus près du bonheur

Si déjà je louangeais l'hôtel de Sotchi, que dirai-je de celui de Sinop, près de Soukhoum, bien supérieur et tel qu'il supporte la comparaison des meilleurs, des plus beaux, des plus confortables hôtels balnéaires étrangers. Son admirable jardin date de l'ancien régime, mais le bâtiment même de l'h [ ... ]